Portfolio primaire
Editions Didier
Tout afficher | Tout masquer | Imprimer toutes les questions/réponses | Contact

Un clic sur une question affiche sa réponse ; un nouveau clic masque la réponse.

Il s'agit d'un document dans lequel toute personne peut consigner ses connaissances linguistiques – dans une ou plusieurs langues – ainsi que ses expériences culturelles (acquises à l'école ou en dehors). L'objectif est d'inciter l'apprenant à réfléchir sur ses apprentissages.

C'est un document validé par le Conseil de l'Europe de Strasbourg, dont il porte le logo.

A ce jour, 104 modèles ont été accrédités.

L'outil du Portfolio européen des langues (PEL) a été élaboré par la Division des Politiques linguistiques du Conseil de l'Europe et a été lancé à l'échelle européenne pendant l'année européenne des langues 2001 comme un instrument puissant pour la promotion du plurilinguisme et du pluriculturalisme. Il a rencontré un vif succès dans les États membres.

Pour tenir compte de la diversité des contextes éducatifs dans les différents pays européens, il a cependant été décidé de ne pas imposer un modèle unique de Portfolio européen des langues mais de laisser chaque État, région ou organisme non gouvernemental le soin de développer un modèle qui soit le mieux adapté à son contexte.

104 modèles ont été accrédités à ce jour par le Comité pour la validation du Portfolio européen des langues.
Au-delà des spécificités locales, le portfolio européen des langues a été élaboré selon les caractéristiques indispensables à tout Portfolio européen des langues et répond par conséquent à un certain nombre d'exigences sur le contenu et sur la forme précisées par le Conseil de l'Europe:

  • lien explicite entre le Portfolio européen des langues et le Cadre européen commun de référence pour les langues (entre autres par le biais de la référence à l'échelle commune de niveaux du Conseil de l'Europe et à l'aide des descripteurs de compétence du CECRL ;
  • respect du principe de propriété de l'apprenant,
  • présence de l'auto-évaluation par des listes de repérage valides et conçues dans l'esprit des listes de descripteurs du CECRL: lien avec des tâches communicatives, formulation positive des descripteurs (« Je peux... ») ,
  • promotion du plurilinguisme,
  • développement de l'autonomie de l'utilisateur,
  • éducation à la dimension interculturelle,
  • présence de trois parties distinctes (Passeport de langues, Biographie langagière, Dossier),
  • affirmation du caractère européen de ce document,
  • présence d'au moins une des deux langues officielles du Conseil de l'Europe (anglais et français) dans les titres des différentes parties et des rubriques.

Le Cadre européen de référence pour les langues fournit une échelle de compétence langagière globale et fait apparaître trois niveaux généraux subdivisés chacun en deux niveaux.

C'est un document validé par le Conseil de l'Europe de Strasbourg, dont il porte le logo.

Niveau A : utilisateur élémentaire (= scolarité obligatoire), lui-même subdivisé en niveau introductif ou de découverte (A1) et intermédiaire ou usuel (A2).
Niveau B : utilisateur indépendant (=lycée), subdivisé en niveau seuil (B1) et avancé ou indépendant (B2).
Niveau C : utilisateur expérimenté, subdivisé en C1 (autonome) et C2 (maîtrise).

Le portfolio décline le cadre, de façon concrète, en proposant des formulations de descripteurs plus facilement utilisables par nos apprenants.

Le Portfolio européen des langues a deux buts principaux :

  • motiver les apprenants en reconnaissant leurs efforts pour étendre et diversifier leurs capacités langagières à tous les niveaux,
  • fournir un état des capacités langagières et culturelles qu'ils ont acquises.

L'objectif de "Mon premier portfolio européen des langues" est de familiariser les apprenants les plus jeunes à la démarche éducative proposée par les portfolios de compétence. Ce portfolio peut être un réel instrument de motivation à l'apprentissage des langues étrangères et à la découverte d'autres cultures.

Le portfolio a deux fonctions :

- une fonction d'information :
Le portfolio est un document personnalisé, propriété de l'apprenant, qui témoigne de son itinéraire d'apprentissage, de ses efforts, de ses acquisitions, de ses diplômes mais aussi de ses expériences personnelles et de ses réalisations. Les instruments que contient le PEL aident les apprenants à faire le point sur les niveaux de compétence qu'ils ont atteints dans leur apprentissage d'une ou plusieurs langues étrangères afin de pouvoir en informer autrui de façon détaillée et comparable à un niveau international.

- une fonction pédagogique :
Le PEL doit rendre la procédure d'apprentissage d'une langue plus transparente aux apprenants en les aidant à développer leur capacité de réflexion et d'auto-évaluation. La tenue à jour d'un portfolio aide l'apprenant à participer de façon consciente et active à son apprentissage et à valoriser tout ce qui contribue à l'enrichir et à le diversifier. Cette fonction coïncide avec l'objectif du Conseil de l'Europe qui est d'encourager le développement de l'autonomie des apprenants et de promouvoir la perspective d'un apprentissage tout au long de la vie.

En plus de ses fonctions pédagogiques et d'information, ce portfolio a une fonction éducative: il est destiné à valoriser le plurilinguisme, à en favoriser le développement chez tous les apprenants dès le début de leur scolarité.
L'appellation "Portfolio des langues" indique clairement que toutes les langues sont visées : langues maternelles autres que la langue nationale, langues régionales ou langues vivantes étrangères.
Toute compétence en langue est une richesse.

Il importe de valoriser les langues connues par les élèves, soit par leurs origines, leur parcours personnel ou les aléas du cursus scolaire.

Le Portfolio permet de mettre en relief toutes les compétences, même minimes, dans les langues non enseignées.

La compétence plurilingue se construit par la confrontation d'un apprenant à plusieurs systèmes langagiers. Des analogies, des différences émergent entre les langues (sur l'origine des mots, le fonctionnement syntaxique..). C'est par ce processus de comparaison que la compétence plurilingue se construit.

Le Portfolio permet d'objectiver cette construction.

Dans cette perspective, l'une des missions pédagogiques, notamment grâce au Portfolio, consiste à faire en sorte que les élèves, en plus des compétences acquises dans la langue enseignée, apprennent progressivement à construire une véritable compétence plurilingue.

Tout professeur de langue se consacre principalement à l'enseignement de la langue dont il est plus particulièrement chargé, mais la mission d'un professeur de langue est tout autant de développer chez les élèves les représentations, les attitudes et les savoir-faire méthodologiques favorables à l'apprentissage des langues. Pour cela, il gagnera à exploiter au mieux les parties du Portfolio qui lui semblent répondre à ces objectifs.

Trois premières recommandations peuvent être faites.

  • Montrer aux élèves, par l'intérêt que l'on accorde aux autres langues que les compétences acquises même minimes sont importantes . Le regard de l'enseignant sur les compétences des élèves est souvent déterminant sur la représentation que les élèves eux-mêmes construisent de leurs propres savoir-faire.
  • Veiller, dans la progression linguistique et dans l'apprentissage des stratégies de traitement des tâches communicatives, à prendre appui sur ce que les élèves ont déjà réalisé dans d'autres langues et mentionné dans leur Portfolio ou sur ce qu'ils ont été amenés à déterminer comme leurs objectifs.
  • Exploiter toutes les possibilités existantes de passerelles entre les langues, en particulier pour les langues de même famille, de façon à ouvrir aux élèves des perspectives nouvelles d'enrichissement de leur répertoire plurilingue.

Mon premier portfolio européen des langues s'adresse à des enfants de l'école élémentaire engagés dans l'apprentissage d'une langue. Il respecte les spécificités liées à ce public :

  • il est adapté au développement cognitif et affectif des enfants, aussi bien dans sa présentation matérielle que dans le langage utilisé
  • il est conforme à l'esprit du Conseil de l'Europe dont il respecte les recommandations,
  • il intègre l'interculturel (découverte d'autres langues et cultures ),
  • il se présente sous une forme plaisante et ludique.

Les parents peuvent jouer un rôle actif pour aider leurs enfants à compléter la partie : « Mes contacts avec d'autres langues et cultures » (p. 5 à 9) ainsi que le Dossier. Le professeur encouragera les enfants à interroger leurs parents sur les thèmes mentionnés.

À noter aussi que le portfolio peut jouer un rôle positif entre l'institution scolaire et les familles d'origine multiculturelle.